Notre équipe matériel

Réparer, balayer, ranger, entretenir, laver, poutser… autant de gestes effectués tout au long de l’année par notre équipe « mat ». En plus d’être un pompier volontaire, 19 de nos sapeurs sont en charge du matériel dans l’une ou l’autre de nos casernes, avec un chef par site.

Ces hommes de l’ombre sont chargés d’assurer le maintient en ordre de tout le matériel, allant des véhicules aux ampoules des lampes torches et en passant par la propreté des casernes. Un classeur liste les recommandations des fournisseurs pour chaque matériel et si un article nécessite une réparation, c’est l’un de ces pompiers qui va s’en charger. Dans le cas où les compétences d’un professionnel (par exemple d’un garagiste) sont requises, le chef mat’ en réfère au permanent en charge du matériel avant d’emmener le véhicule au garage. Quand une nouvelle pièce doit être commandée, un tuyau qui montre des signes d’usures, le chef matériel de son secteur avisera le permanent qui se chargera de l’échange avec l’Etablissement Cantonal d’Assurance.
Pour ne pas se retrouver seul à laver tous les véhicules, les chefs mat’ profitent des exercices pour solliciter l’aide de leurs confrères pompiers. Idem pour les moteurs ou génératrices qui doivent tourner régulièrement, la vérification de leur bon fonctionnement est combinée avec un exercice.

Cette équipe de 20 personnes fonctionne comme une gérance, avec un permanent qui garde un oeil sur le budget (720h/année), gère l’économat et centralise les commandes, et 19 hommes répartis sur le terrain qui connaissent parfaitement chaque article de leur caserne.

En chiffres:
31 véhicules et tout le matériel qui les compose sont entretenus par cette équipe
613 heures ont été effectuées, en 2018, par l’équipe matériel.
10 casernes réparties sur 29 communes à entretenir.
3200m2 de surface de casernes à récurer.

Photo:
Les chefs matériel au complet, avec, de gauche à droite: Lt Johann Tardy, Sgt Olivier Vuffray, Lt Raphaël Zbinden, Plt Jean-Philippe Amaron, Cpl Julien Poutot et Lt Joël Tardy. A genoux, de gauche à droite, Cap Jean-Philippe Küffer et Sgt Sébastien Reymond.