Exercices d’agilité à Denges

Sur une accalmie de la journée froide et pluvieuse du samedi 25 novembre, les 25 sapeurs de l’organe d’intervention (OI) Denges se sont retrouvés, aux alentours de la caserne de Denges, pour l’exercice final de l’année 2017. L’après-midi s’est déroulée sous la forme d’un concours de trois ateliers suivis par un chantier global en fin d’exercice.

Le premier atelier comporte une motopompe avec aspiration depuis un bassin de rétention, ce dernier étant alimenté par une borne hydrante (BH). Une simulation d’extinction de feu de panneau termine ce déploiement.

Le second chantier consiste en un déploiement complet depuis un camion tonne-pompe de 1000 litres avec alimentation depuis une BH. L’extinction d’un feu artificiel au gaz avec explosion d’un aérosol clôture cet atelier.

Le troisième et dernier poste est sous forme de jeu d’agilité, en quelque sorte une mare aux crocodiles. Des palettes en bois sont disposées sur le sol à des distances différentes. L’équipe de sapeurs a à sa disposition deux segments de bois simulant les ponts mobiles qui peuvent être disposés entre les palettes pour passer de l’une à l’autre et arriver à la fin du parcours. Des questions sont posées aux sapeurs lors du parcours et en cas de facilité, une cagoule est portée pour ralentir une progression individuelle trop rapide. Le résultat attendu est un des rôles principaux du sapeur-pompier; le travail d’équipe.

L’activité finale de cette après-midi regroupe l’ensemble des sapeurs sur une simulation d’extinction à l’aide d’une motopompe, le tonne-pompe étant (fictivement) en panne et une solution alternative doit être rapidement trouvée. Déploiement et repli complets sont effectués par l’ensemble des sapeurs.