Morges-Vertou, un amour qui dure

Tous les cinq ans, dans le cadre du jumelage créé en 1957 entres Morges et Vertou (une commune française près de Nantes), des représentants des deux villes se retrouvent. Pour les soixante ans de cet échange, de nombreux français étaient à Morges le dernier week-end de janvier. En 1975, les sapeurs-pompiers des deux lieux se sont officiellement greffés à cette aventure.

Sous l’impulsion du chef de Centre de Vertou et du Commandant du SIS Morget, en plus de la délégation des actifs et des anciens sapeurs-pompiers, les Jeunes Sapeurs-Pompiers de Vertou ont été invités à Morges. Lors de leur dernière année de formation qui s’étale sur quatre ans, ils viennent une fois rendre visite à leurs confrères de La Coquette. Et cette année, entre les deux délégations, ce sont presque 90 jeunes et moins jeunes sapeurs qui ont partagé quatre jours de convivialité. Le programme principal de ces échanges est de faire découvrir un bout de Suisse aux Français et de leur présenter notre fonctionnement des sapeurs-pompiers.

« Cette année, certains jeunes prenaient l’avion et voyaient la neige pour la première fois. Nous avons été faire de la luge et voir 80 personnes, jeunes, actifs et anciens ensemble, fut un moment fort. Cela a montré que les pompiers sont une famille », raconte le commandant du SIS Morget, Eric Henry. Les activités, financées par la commune de Morges, étaient nombreuses: balade en raquette et sur le lac de Joux gelé, visite de la fromagerie de Montricher, passage aux bains thermaux à Yverdon, luge aux Diablerets, visite du musée Chaplin à Vevey et parties officielles.

Retour en images

« 1 de 2 »