Les jeunes sont motivés

Pour la seconde année, le secteur du SIS Morget compte deux groupes de Jeunes Sapeurs-Pompiers (JSP). Ces entités sont statutairement autonomes du SIS Morget, bien que fortement liées puisque les JSP Morget sont basés à la caserne de Denges et les JSPOM à celle de Saint-Prex. Leurs formateurs sont, ou étaient, des volontaires dans l’un ou l’autre des organes d’intervention.

Entamant sa douzième année, les JSP de l’Ouest Morgien (JSPOM) constatent que près de 100% de leurs « petits » ont ensuite intégré un SDIS, que ce soit sur le territoire morgien, ou ailleurs, et encore aucun en a démissionné. Le Groupement Vaudois des JSP compte actuellement quelque 550 jeunes, soit une force non négligeable pour le recrutement. Car une fois qu’ils ont atteints leur majorité, les JSP peuvent rejoindre un Détachement d’Appui (DAP).

Que font-ils?
Un samedi matin par mois, en dehors des vacances, les jeunes apprennent tout d’abord la ponctualité – être prêts, équipés et alignés à l’heure indiquée -, le respect des autres et de la hiérarchie en écoutant et appliquant les consignes, la camaraderie et la solidarité. Mais aussi le respect du matériel et de l’équipement personnel qui coûte 600 à 900 francs par jeune. Plus concrètement, ces filles et garçons assimilent les différentes missions d’un sapeur, les numéros d’urgence, les premiers secours, les types de feu, les noeuds, l’utilisation des tuyaux, la mise en service des bornes-hydrantes ou encore l’utilisation d’une moto-pompe. La partie prévention a aussi sa place au sein des demi-journées d’exercices, tel qu’apprendre que le manche d’une casserole doit toujours être à l’intérieur, et non à l’extérieur, de la cuisinière. Des gestes qu’ils peuvent de suite appliquer à la maison et ainsi, peut-être, éviter un drame.

De plus, les deux entités participent à divers événements tels le Téléthon, le concours de la Fédération Vaudoise des Sapeurs-Pompiers, le Rassemblement Romand et Tessinois des Jeunes Sapeurs-Pompiers, dont l’édition 2015 a été co-organisée par les JSPOM, et peuvent prendre part au camp « Fun & Fire » des JSP Vaudois.

Qui sont-ils?
Cette année, les JSP Morget accueillent 26 filles et garçons répartis entre 10 et 17 ans provenant de Denges, Echandens, Lonay, Morges, Aclens, Colombier, Bussy-Chardonney, Lonay, Lully ou encore Vaux-sur-Morges. Quant aux « anciens », les JSPOM, comptent 29 jeunes, dont six filles, âgés entre 8 et 17 ans. Leur bassin de provenance est, historiquement, plutôt lié aux communes de départ, soit avant la création du SIS Morget, à savoir Saint-Prex, Buchillon, Etoy, Yens et Villars-sous-Yens.

Contrairement aux idées, ils ne sont pas tous issus d’une famille de sapeurs. Cependant, tous sont passionnés et attentifs. A écouter les responsables, ils ne connaîtraient pas de problème de discipline et constatent même une très belle entraide entre les JPS, qui est encore plus développée chez les filles.

Préparer l’avenir
Face à l’intérêt des filles et garçons pour le milieu des sapeurs, les JSP sont toujours à la recherche de moniteurs (pour ne pas épuiser toujours les mêmes personnes et ainsi mettre en place des tournus. Avis aux bénévoles!) et planchent actuellement sur une association régionale, avec pour objectif d’axer les exercices sur les mêmes thèmes durant l’année et de regrouper le passage des trois flammes. Le 29 avril, les JSPOM et JSP Morget se retrouveront dans un lieu pour un exercice commun et participeront le 24 juin à la revue quinquennale du SIS Morget.

 

Pour en savoir davantage sur l’un ou l’autre des JSP, inscrire son enfant ou s’engager comme moniteur:
JSPOM: www.jspom.ch ou leur page Facebook
JSP Morget: www.jspmorget.ch ou leur page Facebook

Quelques photos des JSPOM

Quelques photos des JSP Morget